Actualités du droit

Ce que pense l'avocat

Cherchez dans le contenu

Condamnation de l'humoriste Dieudonné, injure raciale ou négationnisme ? par Maître Hugues Morcillo, Avocat : Dieudonné jugé par la Cour d’appel le 17 mars 2011

 

Dieudonné condamné pour injure raciale

Les juridictions pénales ont estimé que le spectacle de Dieudonné, donné le 26 décembre 2008, méritait une condamnation pour injure raciale.

Reconnaissant lui-même sa volonté de "provoquer et de choquer", Dieudonné a fait remettre à un militant et auteur négationniste, Robert Faurisson, un "prix de l’infréquentabilité" par un comparse, habillé en déporté et portant l’étoile jaune. Dieudonné présentait alors un chandelier à Robert Faurisson. 

Dieudonné a invoqué la liberté de l'artiste en assurant que ses provocations étaient destinées aux journalistes : "C'était un spectacle, une œuvre humoristique, il y a un jeu avec les médias, je leur ai servi un attentat humoristique à ma sauce" ; tout en ajoutant qu’il s’agissait de provoquer un meeting antisémite pour "les" (entendez, la communauté juive) faire grimper au rideau, pour "leur glisser quenelle"

Le Tribunal puis la Cour d’appel ont considéré que l’infraction d’injure raciale était constituée par la réunion des éléments suivants : 

► les gestes éloquents se rapportant à l’Holocauste (habit de déporté, étoile jaune, chandelier) ;

► la remise d’un « prix » à une personne prônant des thèses négationniste ;

► les propos outrageants et méprisants tenus à l’égard de la communauté juive.

Le Procureur de la République avait estimé lors du procès, dans sa demande de condamnation de Dieudonné, que "en tournant en dérision, en avilissant sciemment, avec une dose de sadisme, les souffrances que la communauté juive a endurées, il m’apparaît que Dieudonné M’bala M’bala a blessé et humilié".

 

Une énième condamnation pour des faits similaires

La condamnation pour injure à caractère raciale prononcée par le Tribunal puis la Cour d’appel à l’encontre de Dieudonné fait suite à d’autres condamnations intervenues dans un cadre et sur un thème similaires. 

En effet, deux condamnations pour propos antisémites ont déjà été prononcées à l'encontre de l'homme de spectacle, qui a fait également de la politique : 

► La Cour d'appel de Paris avait confirmé le 26 juin 2008 sa condamnation à 7.000 euros d'amende pour avoir assimilé en 2005 la mémoire de la Shoah à de la "pornographie mémorielle". 

► La Cour d'appel l'avait condamné auparavant, le 15 novembre 2007, à 5.000 euros d'amende pour avoir comparé en 2004 les "Juifs" à des "négriers". 


Vous n'avez pas trouvé de réponses à votre question dans cette page,
ou vous pensez ne pas en avoir bien compris le contenu ?

Posez votre question



Vos questions nos réponses

Vos questions juridiques, nos réponses

Voir toutes les questions réponses

Le dico “Français / Droit”

Définitions du droit

Qu'est-ce que ça veut dire ?

  • Accident du travail
  • Bail à construction
  • Mitoyenneté (murs, fossés, haies et clôtures)
  • Responsabilité pénale des mineurs
  • Bail emphytéotique

Voir toutes les définitions

Ce que dit la loi”

Ce que dit la loi

Nous avons traduit pour vous toutes les infractions pénales

  • Abus de confiance
  • Empoisonnement
  • licenciée enceinte, je l'avais pas dit à mon patron

Voir toutes les infractions pénales


Retrouvez aussi l'intégralité des textes de lois

  • Toutes les lois
  • Toutes les conventions collectives
Ce que pensent les juges

Ce que disent les juges

Les décisions de justice rendues, en clair...

Voir toutes les jurisprudences

1 2 3

Ce que pense l'avocat

Maître Weil Adrien - Contraventions au code de la route : comment contester ? par Maître Adrien Weil

  Les infractions pénales sont classées en fonction de leur gravité. Ainsi, l'article 111-1 du code pénal prévoit que "les infractions ...

En savoir plus sur Maître Weil Adrien

Voir les autre articles d’avocats

Consultez notre sélection d'avocats