Encyclopédie du droit

Encyclopédie du droit

Cherchez dans le contenu

Retraite progressive : montant et versement

Date d'actualisation le 26.04.2012

SOMMAIRE

Voir les autres rubriques travail

 

Le montant de la retraite progressive - Le montant de la fraction de pension est égal à :

  • 30 % lorsque la durée de travail à temps partiel est au plus égale à 80 % et au moins égale à 60 % de la durée de travail à temps complet ;
  • 50 % si cette durée de travail à temps partiel est inférieure à 60 % et au moins égale à 40 % de la durée de travail à temps complet ;
  • 70 % quand la durée de travail à temps partiel est inférieure à 40 % de la durée de travail à temps complet.

À noter

Révision et revalorisation - Le montant de la retraite progressive peut être révisé chaque année en fonction de la modification de la durée du travail à temps partiel. De même, le montant de la retraite progressive est revalorisé dans les mêmes conditions que les pensions de retraite

 

Majorations – L’assuré titulaire d'une retraite progressive peut prétendre à certains avantages complémentaires tel que :

 

Retraite complémentaire et retraite progressive  – Les partenaires sociaux ont étendu le dispositif de retraite progressive aux retraites complémentaires des régimes AGIRC et ARRCO. Concernant les retraites complémentaires de l'IRCANTEC versées aux agents non titulaires de l'Etat et des collectivités locales, elle est versée au même pourcentage que la retraite progressive. Par conséquent, le salarié perçoit une retraite complémentaire liquidée au même pourcentage que sa retraite progressive de base, et continue, pendant cette période à acquérir des points de retraite complémentaire.

À noter

Possibilité de maintenir l’assiette des cotisations à la hauteur du salaire antérieur - Par accord avec son employeur, l'assiette des cotisations de retraite peut être maintenue à la hauteur du salaire correspondant à l'activité exercée à temps plein. Cela donne la possibilité au salarié de se constituer des droits à retraite plus important

 

Service de la retraite progressive – La demande de retraite progressive dans un régime entraîne la liquidation et le service de la même fraction de pension dans chacun des régimes auquel l'assuré a appartenu.

Les caisses du régime général doivent communiquer aux autres organismes concernés :

  • la date d'entrée en jouissance de la pension ;
  • le taux de la fraction de pension et ses modifications éventuelles ;
  • la date d'interruption du service de la pension ;
  • la date d'effet du service de la pension complète.

 

Contrôle et Révision – L'assuré doit justifier de sa durée de travail à temps partiel, chaque année et/ou à la fin de son contrat à temps partiel, car une modification de cette durée du travail entraine la révision du pourcentage de la fraction de pension. C’est pourquoi, un questionnaire doit être adressé aux titulaires d'une retraite progressive :

  • dix mois après le point de départ de la retraite et, ensuite, deux mois avant la fin de toute période de douze mois de service, sauf si la caisse a déjà connaissance d'une modification de la durée du travail à temps partiel ;
  • ou deux mois avant la fin de tout contrat d'une durée inférieure à douze mois après la date d'effet de la pension partielle.

 

Suspension – Le service de la retraite progressive est suspendu lorsque l'assuré :

  • reprend une activité à temps complet ;
  • exerce une autre activité à temps partiel en plus de celle ouvrant droit au bénéfice de la retraite progressive ;
  • cesse son activité à temps partiel sans que l'assuré demande le paiement de sa pension complète ;
  • ne répond pas au questionnaire de contrôle de la durée de travail à temps partiel.

À noter

Comment bénéficier à nouveau du dispositif ? L'assuré pourra bénéficier de nouveau de la retraite progressive s'il reprend une activité au titre d'un nouveau contrat de travail à temps partiel, ou en cas de réponse tardive au questionnaire de contrôle de la durée du travail à temps partiel

 

Fin du service de la retraite progressive – Le service de la retraite progressive est supprimé lorsque l'assuré demande la liquidation de sa pension complète. La pension complète est liquidée dans les conditions de droit commun, et les cotisations versées pendant la période de retraite progressive sont prises en compte pour procéder à une nouvelle liquidation. Elle prend effet au 1er jour du mois suivant celui au cours duquel est intervenue la cessation de l'activité professionnelle.

À noter

Montant de la pension complète - La pension complète ne peut être inférieure au montant entier ayant servi de base au calcul de la fraction de la pension versée au titre de la retraite progressive, le cas échéant revalorisé.


Vous n'avez pas trouvé de réponses à votre question dans cette page,
ou vous pensez ne pas en avoir bien compris le contenu ?

Posez votre question


Vos questions nos réponses

Vos questions juridiques, nos réponses - Travail

Voir toutes les questions réponses

Le dico “Français / Droit”

Définitions du droit

Qu'est-ce que ça veut dire ?

  • Accident du travail
  • Bail à construction
  • Mitoyenneté (murs, fossés, haies et clôtures)
  • Responsabilité pénale des mineurs
  • Bail emphytéotique

Voir toutes les définitions

Ce que dit la loi”

Ce que dit la loi

Nous avons traduit pour vous toutes les infractions pénales

  • Abus de confiance
  • Empoisonnement
  • licenciée enceinte, je l'avais pas dit à mon patron

Voir toutes les infractions pénales


Retrouvez aussi l'intégralité des textes de lois

  • Toutes les lois
  • Toutes les conventions collectives
Ce que pensent les juges

Ce que disent les juges

Les décisions de justice rendues, en clair...

Voir toutes les jurisprudences

1 2 3

Ce que pense l'avocat

Maître Weil Adrien - Contraventions au code de la route : comment contester ? par Maître Adrien Weil

  Les infractions pénales sont classées en fonction de leur gravité. Ainsi, l'article 111-1 du code pénal prévoit que "les infractions ...

En savoir plus sur Maître Weil Adrien

Voir les autre articles d’avocats

Consultez notre sélection d'avocats