Encyclopédie du droit

Encyclopédie du droit

Cherchez dans le contenu

Montant de la pension de réversion

Date d'actualisation le 18.02.2014

SOMMAIRE

Voir les autres rubriques travail

Réduction en cas de dépassement - La pension de réversion est révisable chaque année en fonction de la variation dans le montant des ressources du bénéficiaire. Les ressources sont appréciées comme en matière d'ouverture du droit à pension de réversion, et ne doivent pas dépasser le plafond prévu pour l'ouverture du droit. En cas de dépassement, la pension de réversion est réduite à due concurrence du dépassement.

 

Pluralité de pensions de réversion -  Toutes les pensions de réversion de base que le conjoint survivant perçoit de différents régimes (régime général, régimes des salariés et non salariés agricoles, le RSI et les professions libérales sauf les avocats) au titre de l'assuré décédé, sont retenues pour le calcul du montant de la pension à servir.

 

Montants minimum et maximum de la pension de réversion

  • Quel est le montant minimum de la pension de réversion ? Le montant annuel minimum de la pension de réversion est fixé à 3.290,31 € (soit 274,19 € par mois), à condition que l'assuré décédé ait acquis au moins 60 trimestres d'assurance, soit 15 années. Dans le  cas contraire, une réduction du minimum est opérée (le montant est réduit proportionnellement). Ce montant minimum de base est revalorisé aux mêmes dates et dans les mêmes conditions que celles prévues pour les pensions de retraite de base.
  • Quel est le montant maximum de la pension de réversion ? – Le montant maximum de la pension de réversion correspond à 54 % du montant maximum de la pension, soit 54 % de la moitié du plafond de la sécurité sociale.

 

Majoration de la pension de réversion - Votre pension de réversion peut être augmentée de diverses majorations.

  • Depuis 2010, une majoration de 11,1 % du montant de la pension de réversion est prévue pour soutenir les veuves et les veufs les plus modestes. Elle intervient à condition que le conjoint survivant soit âgé d'au moins 65 ans, qu’il ait fait valoir tous ses droits à retraite (personnelle et de réversion à l'ensemble des régimes de base et complémentaires, français et étrangers...) et que le montant total de ses retraites ne dépasse pas 2.472,45 € par trimestre. Lorsque le montant total des pensions et de la majoration dépasse ce plafond, la majoration est réduite du montant du dépassement. Les pensions retenues sont celles des 3 mois qui précèdent le point de départ de la majoration.
  • Bonification pour enfants - La pension de réversion est majorée de 10 % lorsque le bénéficiaire a eu au moins trois enfants. Elle est due à la date d'entrée en jouissance de la pension de réversion, si les conditions d'ouverture du droit sont remplies à cette date, ou à compter du 1er jour du mois suivant la date à laquelle ces conditions sont satisfaites.
  • Majoration pour charge d'enfants - La pension de réversion est majorée lorsque son bénéficiaire a à sa charge un ou plusieurs enfants. Son montant est fixé forfaitairement par enfant à charge et par mois, et est revalorisé dans les mêmes conditions que les pensions de retraite.
  • Majoration pour conjoint à charge - Vous pouvez également augmenter votre pension de réversion lorsque votre conjoint est à votre charge. Celui-ci doit avoir atteint l’âge de 65 ans et ses ressources doivent être inférieures à un certain seuil.
  • Majoration pour tierce personne - Une majoration de votre pension de réversion est enfin possible lorsque vous avez besoin de l’aide constante d’une tierce personne pour effectuer les gestes de la vie quotidienne. Attention, le besoin d’aide doit avoir été médicalement constaté avant d’avoir atteint l’âge de 65 ans.

À noter

Pluralité de conjoints - Le droit à la majoration est ouvert pour chacune des épouses qui remplit les conditions requises.

 

  Révision de la pension de réversion - Aucune révision de la pension de réversion ne peut plus intervenir :

  • après l'expiration d'un délai de trois mois à compter de laquelle le conjoint survivant est entré en jouissance de l'ensemble des avantages personnels de retraite de base et complémentaire auxquels il peut prétendre ;
  • après la date de son 65e anniversaire lorsqu'il ne peut prétendre à de tels avantages.

Vous n'avez pas trouvé de réponses à votre question dans cette page,
ou vous pensez ne pas en avoir bien compris le contenu ?

Posez votre question


Vos questions nos réponses

Vos questions juridiques, nos réponses - Travail

Voir toutes les questions réponses

Le dico “Français / Droit”

Définitions du droit

Qu'est-ce que ça veut dire ?

  • Accident du travail
  • Bail à construction
  • Mitoyenneté (murs, fossés, haies et clôtures)
  • Responsabilité pénale des mineurs
  • Bail emphytéotique

Voir toutes les définitions

Ce que dit la loi”

Ce que dit la loi

Nous avons traduit pour vous toutes les infractions pénales

  • Abus de confiance
  • Empoisonnement
  • licenciée enceinte, je l'avais pas dit à mon patron

Voir toutes les infractions pénales


Retrouvez aussi l'intégralité des textes de lois

  • Toutes les lois
  • Toutes les conventions collectives
Ce que pensent les juges

Ce que disent les juges

Les décisions de justice rendues, en clair...

Voir toutes les jurisprudences

1 2 3

Ce que pense l'avocat

Maître Weil Adrien - Contraventions au code de la route : comment contester ? par Maître Adrien Weil

  Les infractions pénales sont classées en fonction de leur gravité. Ainsi, l'article 111-1 du code pénal prévoit que "les infractions ...

En savoir plus sur Maître Weil Adrien

Voir les autre articles d’avocats

Consultez notre sélection d'avocats